Un incubateur culturel à Griffintown

Avec la population grandissante du quartier, la ville de Montréal s’est décidée à réaffecter le bâtiment laissé à l’abandon depuis le début du siècle. La municipalité a choisi d’y instaurer un nouveau pôle culturel au sein du quartier à l’histoire industrielle.

Le projet d’une envergure de 4,6 M$ permettra de transformer l’ancienne tour d’aiguillage en incubateur culturel; un établissement où l’on pourra retrouver une galerie d’art et une aire de restauration administrée par le chef Stefano Faita. « La transformation de la tour d’aiguillage Wellington en un espace culturel permettra de donner un nouvel élan à un bâtiment patrimonial d’une valeur exceptionnelle au plan industriel et ferroviaire. Cet incubateur culturel contribuera à dynamiser l’offre culturelle dans ce secteur en plus de contribuer encore davantage, par la qualité et le caractère distinctif du projet, à faire de Montréal une ville de design », indique le maire de Montréal.

La tour d’aiguillage Wellington est un phare urbain qui a été démis de ses fonctions durant les années 1960. « Avec l’arrivée d’une nouvelle population dans Griffintown, compte tenu de la particularité du bâtiment et du lieu névralgique de l’endroit situé au carrefour de grands projets d’aménagement, notre Administration était soucieuse de bonifier l’offre culturelle du quartier et de faire rayonner la tour Wellington à plus grande échelle », a rajouté M. Coderre.

Cette addition au quartier contribuera à la nouvelle vocation culturelle de Griffintown. Un lieu alliant culture artistique, culture urbaine et culture culinaire et qui n’est qu’un premier pas vers l’avenir.

BAC-PA-202868crédit: ACM/WeArt

 

Tour d'aiguillage Wellington avec piste cyclable

crédit: Ville de Montréal

Votre inscription a été reçue avec succès

Veuillez vérifier tous les champs

M'inscrire